La bijouterie-joaillerie fait partie des métiers d'arts et des métiers de l'artisanat.

En France, la bijouterie-joaillerie n'est pas un métier réglementé, il peut être exercé sans diplôme particulier.

Cela dit, la formation à ce métier est assurée par la filière de formation professionnelle préparant aux diplômes suivant : CAP, BMA , puis le DNMADe (ancien DMA), 

  • en formation initiale dés la 3ème (en lycée technique ou professionnel, éducation nationale), 
  • par l'apprentissage et la formation par alternance (CFA, chambre syndicale...)
  • via les dispositifs de la formation professionnelle continue (GRETA).

Ces formations sont assurées par des établissements publics et privés. Vous pouvez en trouver une liste sur le site national "design & arts appliqués"

Ces diplômes sont accessibles en candidat libre ou par la VAE.

Ailleurs en Europe et en Amérique du nord, le métier est souvent enseigné dans les établissement de l'enseignement supérieur dans le cadre d'un diplôme de design ou d'arts appliqués (option bijouterie-joaillerie-travail des métaux ou équivalent) correspondant à un bac +3 ou bac +4, par exemple un "Bachelor of Design, option Bijouterie" en Grande Bretagne.

Enfin il existe de nombreux établissements privés offrant des formations aux métiers de la bijouterie-joaillerie selon toutes sortes de modalités.

Ainsi, l'Institut des Arts de la Bijouterie propose des formations intensives , courtes, modulaires et en présentiel.  

Nos formations répondent aux besoins des personnes ne voulant ou ne pouvant pas dédier un temps complet à la formation et ne ressentant pas besoin d'obtenir d'un diplôme d'état. Typiquement : les créateurs et travailleurs indépendants, les artisans en activité, les créateurs d'entreprise, les designers...

En règle générale, nous conseillons les futurs bijoutiers-joailliers aspirant à une position de salarié du secteur de s'orienter vers les diplômes d'état reconnus et valorisés par la branche.
A cet effet nous accompagnons chaque année nos élèves le souhaitant vers le CAP Art et Technique de la Bijouterie-Joaillerie en candidat libre.
Jusqu'ici nous avons 100% de réussite.

Ce que deviennent nos élèves :

La plupart de nos élèves s'engagent vers une pratique indépendante, ils sont en entreprise individuelle ou en société.
Ceux qui ont souhaité passer le CAP sont embauchés comme bijoutiers dans les ateliers de fabrication ou ont poursuivi leur cursus en préparant le BMA dans d'autres écoles.
D'autres qui étaient déjà bijoutiers, gemmologues ou d'un métier voisin ont simplement poursuivi leur activités munis de nouvelles compétences.

Les compétences du bijoutier sont transférables aux métiers voisins :

Il existe de très nombreuses spécialités dans la filière. Pour ne parler que de la fabrication, le tronc commun des compétences regroupe les techniques de bijouterie « à façon » et le maquettisme (cire ou 3D pour les techniques de fonte).
Le travail minutieux, aussi bien artistique que technique ainsi que les connaissances théoriques liées au métier ouvrent des possibilités de transfert dans de nombreuses autres activités.

Partager sur Facebook

Institut des Arts de la Bijouterie

18 rue Maréchal Joffre

13100 Aix en Provence

 du lundi au samedi de 9h à 17h

tel : 04 42 67 39 14